LES JEUNES DU PDCI-RDA ECRIVENT A GBAGBO

Publié le par GUILLAUME DELLOH

 

Yao Kouame Patrick

Yao Kouame Patrick

Monsieur le président de la république de cote d’ivoire, la jeunesse du PDCRDA vous salue et elle vous dit qu’elle est avec vous dans ces moments difficiles que vous traversez. Depuis le second tour de l’élection présidentielle de 2010, après l’échec au premier tour de notre candidat, des jeunes du PDCI-RDA en majorité des élèves et étudiants ont décidé de rejoindre La Majorité Présidentielle(LMP) pour faire campagne avec vous et vous accorder nos voix. Malgré l’appel de notre candidat malheureux qui, contre la volonté de la plupart des militants du PDCI-RDA les invitait à se rallier au candidat du RDR Monsieur Alassane Dramane Ouattara, nous avons fait campagne et les ivoiriens vous ont renouvelé leur confiance. Monsieur le Président, en réalité, nous, militants du PDCI-RDA avions le choix entre celui qui a fait partir notre leader en exil et celui qui l’a fait revenir, oui Monsieur le Président, nous avions le choix entre un candidat qui accepte de porter sa croix et qui attend son heure et un autre candidat qui utilise des raccourcis pour atteindre ses objectifs et ça, Monsieur le Président, je vous l’ai dit lors d’un meeting à COCODY SOGEFIA. Si nos parents nous ont mis à l’école nous pensons que c’est pour pouvoir faire la différence entre le bien et le mal. Donc nous n’avions pas eu assez de calculs a faire pour opérer notre choix. De toute façon le Président Bédié nous avait déjà dit que Alassane Dramane Ouattara était un voltaïque et  qu’il ne pouvait pas se mêler des affaires politiques de notre pays. Monsieur le Président, vous avez gagné dans les urnes avec plus de 51% des suffrages exprimés faisant de vous le Président de la République de cote d’ivoire pour un nouveau mandat de 5 ans c’est à dire Président jusqu’en 2015 comme le prévoit notre constitution .

Monsieur le Président, vous êtes sans ignorer que les résultats du premier tour ont mis la jeunesse du PDCI dans tous ses états. Nous étions en mouvement pour exiger le recomptage des voix car les résultats surtout ceux des zones assiégées par les rebelles étaient entachés de fraudes et d’irrégularités. Mais au moment où nous luttions, Monsieur le Président, nous étions surpris de savoir que des cadres et non des moindres du PDCI-RDA étaient dans l’avion avec Alassane Ouattara en partance pour le Sénégal dans le cadre du RHDP pour le second tour. C’est ainsi que nous avions lancé l’opération « pas de recomptage se voix, pas de RHDP ». Parce qu’à la vérité nous avions eu la preuve que  M. Alassane Ouattara a fraudé pour être au second tour.

Monsieur le président de la république de cote d’ivoire, permettez-moi de rappeler quelques faits marquants de la vie de notre nation :

  • Le président du PDCI-RDA, Monsieur Henri Konan Bédié, contraint à l’exil, vous l’avez fait revenir parmi les siens et traité avec toute la dignité due à un ancien président de la république.
  • Monsieur Alassane Dramane Ouattara ayant fui le pays sous le régime militaire est rentré avec votre appui et autorisé à être candidat pour la première fois.
  • Pour que la politique soit saine et équitable, vous avez décidé de soutenir vos opposants en  leur remettant des moyens financiers chaque année.
  • Pour la paix en cote d’ivoire, vous avez fait du chef déclaré des  rebelles votre premier ministre après des négociations au Burkina-Faso base arrière de la rébellion armée.
  • Lors de la crise postélectorale, malgré que le conseil constitutionnel de cote d’ivoire vous a déclaré  vainqueur, vous avez demandé un recomptage des voix.

Monsieur le Président, c’est vous qu’on traite  aujourd’hui de dictateur, d’assassin et que sais-je encore ? Ceux à qui vous avez offert gite et couvert vous ramène l’ascenseur en vous humiliant, en vous torturant dans une prison à Korhogo et en vous déportant à la Cour Pénale Internationale (CPI).

Monsieur le Président, vous êtes dans le vrai combat, ne fléchissez pas un seul instant, le peuple de cote d’ivoire et toute l’Afrique digne ont compris la noblesse du combat que vous menez. Enfants, jeunes, femmes et vieux sont debout, on va aller jusqu’au bout ! Demeurez toujours très serein car la vérité va bientôt triompher du mensonge. L’original sortira pour montrer les insuffisances de la photocopie. Monsieur le Président, vous n’êtes plus le leader du Front Populaire Ivoirien ou de La Majorité Présidentielle seul, vous êtes  maintenant le leader de toute la nation ivoirienne et de toute l’Afrique digne. Hélas, vous ressemblez à Houphouët !

Monsieur le Président, avant de vous quitter, nous, les jeunes du PDCI-RDA avons décidé de vous remettre le Curriculum Vitae de Monsieur Alassane Dramane Ouattara pour que vous puissiez le transmettre aux juges de la CPI.

  1. 1.      1993 à la mort du président Félix Houphouët Boigny, Alassane Dramane Ouattara refuse de respecter la constitution de cote d’ivoire, coup d’état manqué. conséquences : fracture sociale, on assiste à des conflits interethniques.
  2. 2.      1999 Alassane Dramane Ouattara est concepteur d’un  coup d’état contre le pouvoir du Président Henri Konan Bédié. Bilan plusieurs blessés.
  3. 3.      1999 Auteur du complot dit du cheval blanc contre le régime militaire du Général Guéi.
  4. 4.      2000  Alassane Dramane Ouattara refuse de reconnaitre la victoire du candidat du FPI suites aux élections. Il lance ses militants dans la rue après que le peuple soit sorti pour arracher la victoire aux militaires qui refusaient de céder le pouvoir. Bilan : plusieurs morts.
  5. 5.      2001 Auteur du complot dit de la Mercédès noire contre le régime du Président Laurent Gbagbo. Attaque de la RTI. Bilan : plusieurs morts.
  6. 6.      2002 Parrain des rebelles qui attaquent la ville d’Abidjan avant de se replier sur Bouaké pour occuper la moitié du pays. Depuis donc cette date les organisations internationales ne cessent de condamner les exactions des rebelles d’Alassane Dramane Ouattara sur les populations ivoiriennes. Pour le bilan plus de 10 000 morts (voir Amnesty International, ONUCI, Croix rouge, …).
  7. 7.      2010  les rebelles d’Alassane Dramane Ouattara commettent des viols et empêchent les militants du PDCI-RDA et de La Majorité Présidentielle de voter.
  8. 8.      2011 Sous la demande d’Alassane Dramane Ouattara, les rebelles massacrent les Wè c’est un vrai génocide. Bilan : 3000 morts. A Yopougon on assiste aux massacres des jeunes patriotes. Bilan  plusieurs centaines de morts morts.
  9. 9.      Du 05 Avril au 11 Avril 2011 à la demande d’Alassane Dramane Ouattara l’armée française bombarde la résidence du Président de la république de cote d’ivoire. Bilan : plusieurs centaines de morts.
  10. 10.  11 Avril 2011 : auteur du coup d’état le plus long du monde.

Bilan : deux millions de réfugiés internes et externes

                         Plus d’une centaine de prisonniers politiques et militaires

Monsieur le Président, vos enfants que nous sommes, étudions des faits passés à l’école, mais pour l’histoire récente de notre pays, personne ne pourra nous la raconter de façon tronquée. Nous sommes tous des témoins vivants. Jamais nous n’accepterions qu’on vienne travestir notre propre histoire sous nos yeux.

De là où vous vous trouvez aujourd’hui, monsieur le Président  sachez que nous vous aimons. Que Dieu vous garde. Le combat continue. Dieu ne ment pas !

                                                                                  Pour la jeunesse du PDCI-RDA

Yao Kouame Patrick

Président de la JPDCI en exil

Depuis mon chemin de croix

Publié dans Cote d'ivoire

Commenter cet article