Koné Katinan (porte-parole de Gbagbo) : “C’est la victoire de la magouille”

Publié le par GUILLAUME DELLOH

 

Koné Katina.
Koné Katina.

Le 01 décembre 2011 par Notre voie - Le transfert de Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye consacre "la victoire de la corruption" et de "la magouille", a

affirmé mercredi à l`AFP le porte-parole de l`ancien président ivoirien, Justin Koné Katina.
"Nous constatons aujourd`hui la victoire de la corruption, de la magouille, des réseaux au détriment de l`Etat", a-t-il déclaré par téléphone depuis son exil au Ghana.
"Le nouvel ordre mondial devient une confrérie de petits copains et de coquins qui célèbrent les malfrats les plus connus et les érigent au rang d`hommes d`Etat, en rabaissant les grands hommes qui sont porteurs d`espérance pour leur peuple", a-t-il accusé.
CPI soupçonne M. Gbagbo de quatre chefs de crimes contre l`humanité "nous confirme dans l`idée que nous avions déjà que (le procureur de la Cour, Luis Moreno) Ocampo n`est qu`une marionnette, un homme de réseau (...) qui se laisse manipuler pour des intérêts qui sont très loin de la justice", a-t-il poursuivi.
Selon lui, avant d`être emmené à La Haye, M. Gbagbo "a donné un message clair: +je vous demande de rester digne. S`ils pensent que c`est par cette imposture qu`ils veulent m`amener à reconnaître la victoire (du nouveau chef de l`Etat Alassane) Ouattara, je ne le ferai pas+".
Laurent Gbagbo a été écroué à La Haye dans la nuit de mardi à mercredi et est soupçonné par la CPI de quatre chefs de crimes contre l`humanité commis lors des violences post-électorales de 2010-2011.
Source Afp

Publié dans Cote d'ivoire

Commenter cet article