Karim Wade et son arrestation au Maroc : La révélation de trop qui mène à la porte. ( Baba Diop )

Publié le par GUILLAUME DELLOH

 

Karim Wade et son arrestation au Maroc : La révélation de trop qui mène à la porte. ( Baba Diop )
 Les révélations contre Karim Wade super ministre d`Etat, se suivent et se ressemblent et, semblent confirmer l`attitude et le comportement peu recommandables pour un responsable de si haut niveau dont la proche fréquentation peut porter préjudice à l`honneur. Karim Wade ne plus échapper, ni continuer à tromper le peuple. Il doit démissionner et être entendu.
Les sénégalais, toutes obédiences confondues, sont choqués, non pas seulement par la dernière révélation de Wikileaks, portant sur son arrestation au Maroc, mais par le rappel des dossiers scandaleux dans lesquels il est cité, dont il est inutile d`allonger la liste sur ces lignes.
Pourtant le monsieur, loin de s`inquiéter, monte en grade de jour en jour, comme si, être fils du Chef de l`Etat offre le statut d`intouchable. Trop c`est trop disait l`autre. Cette dernière câble de Wikileaks sur son arrestation au Maroc pour trafic de drogue, étant Ministre l`Etat, doit constituer la plainte du peuple contre Mr Karim Wade ministre d`Etat, dont le jet privé, selon la presse du jour, échappe à tout contrôle douanier.
Le peuple sénégalais souverain, a besoin de savoir et d`y voir clair, mais surtout veut la justice et l`équité, car l`impunité ne saurait prospérer.
Aujourd`Hui, le peuple s`attend à trois actions :
- La démission de Karim Wade du gouvernement et ou
- Le limogeage du ministre d`Etat Karim Wade
- L`ouverture d`une information judiciaire contre Karim Wade.
Le Sénégal en a assez de cette politique de couverture et dont il bénéficie, comme si la justice de mon pays fonctionne roule a deux vitesses.
Par ailleurs, depuis qu`on lui confié l`énergie du pays, celle-ci se fait de plus en plus rare. La situation est inquiétante, car annoncé pour début septembre, le retour de l`électricité tarde toujours, mettant en veilleuse le fonctionnement de nombre d`entreprises, sans parler du calvaire sénégalais dans les foyers.
Il est temps, que le Président de la Republique, le Premier ministre, Karim Wade lui-même et la justice prennent leurs responsabilités, face au cas Karim.

Baba Diop
Secrétaire Général
Alliance Pour la Republique -APR -
Memphis TN- Usa
babadiop@att.net

Publié dans Sénégal

Commenter cet article

ABDOU 02/10/2011 20:43



YAKAROU SENEGAL C KARIM WADE