Côte d'Ivoire: Accident du bus 19 sur le pont FHB, La dame accusée d`être à l`origine du drame parle

Publié le par GUILLAUME DELLOH

Le véhicule ayant percuté le bus 19 sur le pont FHB. De autre presse.
Le véhicule ayant percuté le bus 19 sur le pont FHB. De autre presse.

Publié le mardi 9 août 2011 | L'Inter - Un autre son de cloche vient de se faire entendre sur les circonstances de l`accident du bus n°19 survenu sur le pont Félix Houphouët-Boigny le

vendredi 05 août dernier. Accident qui a fait plusieurs morts et de nombreux blessés graves. Cette fois, c`est la dame accusée d`avoir provoqué ce drame qui endeuille aujourd`hui plusieurs familles, qui a levé un coin du voile sur les causes de cet accident. Samedi dernier 06 août, à l`occasion de la visite du président du Conseil économique et social (CES), M. Marcel Zadi Kessy aux rescapés de cette tragédie, la dame en question (l`identité non révélée pour des questions de sécurité) conductrice du véhicule de marque Toyota ``Yaris`` a expliqué les circonstances de ce drame jusque-là inconnues du grand public. Un témoignage qui tranche carrément avec ce qui a été servi jusqu`ici. A la question de savoir comment elle se porte, après avoir reçu des soins à la Pisam où sa soeur et elle sont internées, elle a répondu par l`affirmative: `` je viens de me faire opérer des genoux. Les médecins m`ont dit que d`ici au mardi 09 août prochain(aujourd`hui), je pourrais regagner mon domicile. Mais pour ce qui est de l`accident, je vous laisse ma soeur vous donner plus de détails. Mais sachez que nous aussi sommes des victimes de cet accident``, a-t-elle ajouté. Et sa soeur de poursuivre : ``C`est tôt ce vendredi matin sur le pont FHB que ma sœur, la conductrice du véhicule personnel, une Toyota ``Yaris`` noire s`est retrouvée nez à nez avec un bus de la Sotra de type ``TATA``, alors que nous nous rendions à son lieu de travail à Treichville. J`ai vu le bus quitter sa voie, dans le sens Treichville-Plateau pour ensuite venir percuter notre véhicule de plein fouet, avant de plonger dans la lagune. Le choc était tellement violent que notre voiture s`est retrouvée dans le sens contraire. C`est-à-dire tournée vers le Plateau....``. La suite, on la connaît. Grâce aux sapeurs-pompiers sa sœur et elle ont pu être sorties et sauvées du véhicule dont la devanture a été complètement froissée par le mastonde. Le président Zadi Kessy qui était à la tête d`une forte délégation, leur a exprimé tout son soutien et son réconfort ainsi qu`aux autres rescapés de l`accident. L`une des victimes était encore au bloc opératoire au passage de M. Marcel Zadi Kessy et sa délégation. Le président du CES a toutefois pris des nouvelles de l’état de santé de chacun des blessés. A chacun d`eux, il a remis une enveloppe. Les deux dames du véhicule endommagé par le bus ont également bénéficié de cette marque de soutien de Zadi Kessy. ``C`est la désolation, je viens exprimer ma compassion aux victimes. Je présente aussi mes condoléances aux familles endeuillées qui viennent de perdre brutalement un être cher. Je suis venu les encourager et participer financièrement à l`achat de leurs médicaments. Du fait qu’ils aient été miraculeusement sauvés, ils doivent croire en la vie et aussi en Dieu. S`ils sont là aujourd`hui, c`est grâce à Dieu. Bien sûr ils sont blessés, mais je pense que bientôt tout ira mieux pour eux``, a-t-il déclaré au terme de cette visite.
Sébastien Kouassi, coll Ismaël Diaby (Stg)

Publié dans Cote d'ivoire

Commenter cet article