Conseil constitutionnel: Paul Yao N’Dré sera-t-il arrêté ?

Publié le par GUILLAUME DELLOH

Paul Yao N
Paul Yao N'dré, ancien président du Conseil constitutionnel, le 25 juillet 2011 sur le perron de la présidence à Abidjan.

Publié le mercredi 27 juillet 2011 | Notre Voie - Le professeur Paul Yao N’Dré, président du Conseil Constitutionnel, a été débarqué, lundi dernier, par Alassane Dramane Ouattara qui l’a

remplacé par Francis Wodié. Paul Yao N’Dré est-il exposé à une arrestation ? Cela n’est pas à exclure, à en croire les déclarations d’Alphonse Soro, cousin de Guillaume Soro Kigbafori. Des propos qui apparaissent comme ce que pense bas, le Premier ministre du régime Ouattara. Guillaume Soro estime, à travers son cousin Alphonse Soro, que le professeur Paul Yao N’Dré est le responsable de la crise postélectorale pour avoir investi le Président Laurent Gbagbo, vainqueur du scrutin. Avant d’investir, le 21 mai dernier, un autre vainqueur, en la personne du chef de l’Etat, Alassane Dramane Ouattara. Pour cela, Paul Yao N’Dré doit être mis aux arrêts. Sinon comment comprendre l’acharnement du cousin du Premier ministre, Guillaume Soro, sur le professeur Paul Yao N’Dré, alors qu’il devrait être plutôt reconnaissant envers l’ancien président du Conseil Constitutionnel, pour avoir légitimé le coup d’Etat de la France.

Publié dans Cote d'ivoire

Commenter cet article