Abidjan : deux nouveaux inculpés dans l`affaire des disparus du Novotel

Publié le par GUILLAUME DELLOH

Abidjan, Deux nouveaux éléments des forces de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ont été inculpés pour l`enlèvement de quatre étrangers à l`hôtel Novotel d`Abidjan lors des combats du début avril, portant à douze le nombre de suspects arrêtés, a annoncé samedi le parquet.

"Deux nouveaux éléments, un caporal-chef de l`ex-Garde républicaine et un officier des sapeurs-pompiers, ont été inculpés et placés en détention préventive", indique dans un communiqué le substitut du procureur, Noël Djè.

Cela "porte désormais à douze le nombre de personnes inculpées dans cette
procédure", ajoute-t-il.

Les 10 personnes déjà inculpées et en détention préventive sont quatre miliciens pro-Gbagbo, cinq militaires de la Garde républicaine (un pilier de l`appareil sécuritaire du régime déchu le 11 avril) et un commissaire de police.

Le directeur du Novotel, Stéphane Frantz di Rippel, Yves Lambelin, patron de Sifca, le plus grand groupe agro-industriel de Côte d`Ivoire, son assistant béninois Raoul Adeossi et le Malaisien Chelliah Pandian, directeur général de Sania, filiale de Sifca, avaient été kidnapppés le 4 avril dans Abidjan livrée aux combats.

Ils avaient été conduits au palais présidentiel où ils avaient été torturés puis tués, selon le gouvernement du nouveau président Alassane Ouattara.

Le corps d`Yves Lambelin est le seul à avoir été formellement identifié jusque-là, la mort des trois autres victimes ayant été établie sur la base de témoignages et d`indices.
tmo/jlh

Source : AFP

Réagissez(0) Imprimez
Recommandez
Sponsorisé par
PARTAGER CET ARTICLE SUR
Digg Delicious Facebook Twitter Google Bookmarks Wikio Viadeo
30-07-2011 à 16:58

Publié dans Cote d'ivoire

Commenter cet article